ANNULÉ / SAISIR LE MOMENT DÉCISIF EN CHORÉGRAPHIE INSTANTANÉE — ANDREW D.L. HARWOOD (MTL)

Andrew Harwood

15 au 19 Jan. 2018 – 9 h 30 à 12 h 30 (lun-ven)
75$ (Emploi-Québec)

Ouvert aux chorégraphes, aux danseurs professionnels et aux improvisateurs avancés/ Professeur bilingue

L’improvisation en danse est une forme exigeante de composition instantanée. De plus, c’est un langage très sophistiqué qui nécessite une formation du corps, du mental et de l’esprit créatif. Grâce à une prise de conscience soutenue, une perception raffinée, des sens aiguisés et un regard lucide porté sur notre monde intérieur et extérieur, nous éveillerons notre curiosité et notre imagination pour la composition spontanée. Ce qui est merveilleux dans cette forme de création c’est que, subitement, les éléments éclatent devant nous et nous n’avons qu’à les saisir… Nous ne devons pas analyser ou juger. Le reste du temps, oui, nous avons à examiner en profondeur et à décortiquer, mais à ce moment-là, nous devons jeter la prudence au vent et plonger.

Voici quelques questions qui seront abordées au cours de ce laboratoire : Pouvons-nous saisir le moment présent, exploiter nos habitudes et utiliser toutes nos ressources connues et inconnues à bon escient? Prenons-nous vraiment soin de nos danses et pouvons-nous les soulever à un autre niveau? Lors d’une composition collective, savons-nous reconnaître le grand portrait et porter attention à tout simultanément? Est-ce possible de faire moins pour accomplir plus? Pouvons-nous élargir notre zone de confort et survivre aux moments gauches tout en les convertissant en matière artistique? Pouvons-nous soutenir un solo, un duo ou un travail d’ensemble pendant une longue période, passer d’une formation à l’autre de manière fluide ou encore tout délaisser subitement?

Voici quelques propositions qui stimuleront notre démarche artistique.
Bouger tel que nous respiron. Prendre plaisir en l’absence de faire. Déguster le temps, sans l’utiliser. Activer des voies entre le physique et l’intangible. Imaginer l’impossible. S’entraîner à  » laisser-aller « . S’autoriser à prendre plaisir dans des situations maladroites. Rester simple est ironiquement plutôt difficile. Éveiller notre présence aux choses imperceptibles. Jouer légèrement ou sérieusement avec notre « comment faire » notre « savoir faire » et notre « non savoir ». Booster notre jeu.

Andrew de Lotbinière Harwood débute sa carrière de danseur en 1975 et se consacre à la recherche, l’éducation, la création et la diffusion de l’improvisation comme langage corporel sophistiqué et comme art de la scène depuis plus de 40 années. Après trois années d’étude en techniques contemporaines, il tourne rapidement vers la danse contact improvisation et la composition instantanée qui lui permet d’exploiter une grande liberté d’expression tout en y intégrant plusieurs autres disciplines telles la gymnastique, l’athlétisme, le yoga, la méditation, l’aïkido, le ‘ Alexander Technique ’, le ‘ Release Technique ’, le mouvement authentique et d’autres approches somatiques. Il a étudié et performé avec Steve Paxton, Nancy Stark Smith et Nita Little, membres fondateurs de la danse contact improvisation et a dansé pour les compagnies Marie Chouinard, Jean-Pierre Perreault, Fulcrum et Jo Lechay, les chorégraphes Paul-André Fortier, Tedd Robinson et Daniel Soulières, ainsi que les collectifs Discovery Bal, The Echo Case et Improvisational Movement Fund. Anciennement directeur artistique de AH HA Productions (2000-2013), il a aussi collaboré en spectacle avec entre autres Marc Boivin, Benoît Lachambre, Marc Béland, Lin Snelling, Peter Bingham, Chris Aiken, Julyen Hamilton, Kirstie Simson, Ray Chung, Benno Voorham et Lisa Nelson.
Passionné pour l’approche pédagogique depuis 1978, Harwood a enseigné et performé dans plusieurs festivals de danse internationaux reconnus et la plupart des grands festivals de danse contact improvisation internationaux. Il enseigne régulièrement dans plusieurs institutions locales telles l’École de danse contemporaine de Montréal, l’Université du Québec à Montréal, The School of Dance à Ottawa, Circuit-Est et au Studio 303. Il a par ailleurs enseigné à l’Université Concordia, à l’École Nationale de Théâtre, à TransFormations, à En Piste et au Cirque du Soleil. De plus, il a partagé ses connaissances auprès des compagnies réputées de Marie Chouinard, O’ Vertigo Danse, Les Sept Doigts de la Main, la Cie. Nyata Nyata, EDAM Dance et Dance Makers. En l’an 2000, Andrew de Lotbinière Harwood reçoit le prix Jacqueline-Lemieux décerné par le Conseil des Arts du Canada.


Tous nos ateliers sont adressés aux artistes professionnels de la scène. Certains nécessitent un niveau avancé en danse.

Inscription – Merci de vous inscrire au (514) 393-3771 ou info@studio303.ca. Un dépôt non-remboursable de 20 $ est exigé afin de réserver votre place.

Modes de paiement – Chèque, argent comptant, Paypal ou carte de crédit au téléphone ou en personne (frais de 1$ à 2$)

Politique de remboursement – Aucun remboursement possible sans motivation valable (ex: maladie ou blessure).

Accessibilité du studio – Consultez cette page pour plus d’informations.