Crédit photo : Florence Poulain

AU STUDIO : DIEGO PINON (MX) — MOUVEMENT RITUEL CORPOREL

6 au 10 juin 2022 — 9 h 30 à 12 h 30 (lun.-ven.)
75 $ avec le soutien d’Emploi-Québec (ou 210 $, prix non éligible)
Ouvert aux artistes de toute discipline
Langue d’enseignement : anglais 
Les questions peuvent être également posées en espagnol
Capacité : 14 personnes — priorité semaine complète

S’INSCRIRE > dès le 16 février 2022
En vous inscrivant à un atelier, vous vous engagez à annuler votre participation si vous avez des symptômes ou pensez être atteint de la COVID-19. Veuillez lire l’engagement des participant-es avant de vous inscrire. Merci!


CONTENU // L’atelier Mouvement Rituel Corporel invite à une exploration physique et céleste via l’accès à des états authentiques de réalité. Nous mettons en lien notre individualité avec la collectivité. La danse que nous adressons devient plus puissante et énergique à mesure que nous nous aventurons dans ce processus d’ouverture et de partage de notre intimité. Nous pouvons faire confiance en l’émergence d’une expression véritable et essentielle venant de l’activation des centres énergétiques, extraordinaires et émotionnels de nos corps. Ceux-ci passant à travers un haut niveau de conscience et de considération pour la communauté, au-delà de l’esthétique ou de la commodité.

Notre intention ultime est de créer ensemble un rituel collectif à la fin de l’atelier, nous donnant un sens utile de la transformation parmi les enjeux sociaux et culturels mondiaux; de recréer un sens rituel, de vénérer, de prendre soin, de nous guérir et d’évoluer à partir de notre sagesse intuitive en tant qu’humain-es sensibles cherchant à transcender notre époque actuelle.

ACCESSIBILITÉ // L’atelier se concentre principalement sur le processus interne d’exploration des perceptions, des sensations et des sentiments (individuels et collectifs) à travers notre corps physique. Certaines explorations se font simplement par l’utilisation d’un simple mouvement profond et silencieux, en utilisant tout l’espace du studio.

Chaque session commence par un échauffement profond du corps afin d’activer notre attention et notre sensibilité physique comme mentale. Certains exercices sont basés sur une compréhension approfondie de la respiration pour réchauffer/activer tous les centres énergétiques et les recoins du corps, à commencer par nos os, nos articulations et d’un profond sens de réchauffement de la colonne vertébrale.

Nous allons également tâcher d’accéder et d’améliorer, individuellement et collectivement, les gestuelles et expressions issues d’une recherche poussée pouvant impliquer des interactions physiques et énergétiques de différents niveaux. 

La dernière intégration commune est de réaliser une structure rituelle collective où la collaboration de chaque participant-e sera requise pour l’Offrande de Rituel énergétique finale.

BIO // La pratique et la recherche de Diego proviennent des racines culturelles mexicaines, d’apprentissage chamanique et énergétique, et incorpore la danse moderne, le théâtre ainsi que l’étude de traditions ritualistiques au Mexique. Dans les années 80, il a établi une connexion significative avec ses mentors japonais qui lui ont permis de distiller les influences du Butoh dans sa propre approche : LE MOUVEMENT RITUEL CORPOREL. Cette proposition est le résultat de 40 ans d’expérience dans les principaux domaines de l’expression du corps humain : RITUEL – ARTISTIQUE – GUÉRISON CRÉATIVE.

Diego Pinon croit qu’il est possible d’éveiller et d’explorer de manière profondément expressive les différentes réalités physiques et sensibles de l’humain que porte notre ADN. Ce sont comme des pièces de casse-tête pour rediriger notre conscience collective avec respect, pour reconnaître chaque micro-culture présente dans chaque corps individuel, nos anciennes traditions, pour assumer le processus d’une intégration transculturelle dans laquelle l’humanité évolue.

Depuis 1995, Diego enseigne et performe dans plusieurs pays avec l’intention de créer des ponts entre les cultures occidentales et orientales, mais aussi entre les horizons d’évolution du passé et du présent.