CAMILLE BOITEL + SÈVE BERNARD (FR) — ATELIER POUR L'INSTANT

7 et 8 fév. 2019 – 14 h à 17 h (jeu-ven)
30 $ avec le soutien d’Emploi-Québec*
17 $ à la classe (sauf si complet)
Ouvert aux artistes de toutes disciplines / En français
Capacité : 25 personnes

En collaboration avec La Chapelle Scènes Contemporaines et la Tohu.
Performance L’homme de Hus à La Chapelle les 11, 12, 14, 15, 16 fév. 2019.

Ici il s’agira de jouer, de tout, avec tout, de partout, et sans cesse, dès le début, sans introduction, sans conclusion.

Camille Boitel vous propose une rencontre par la scène, sa manière de vous transmettre ce qu’il sait est de partager avec vous tout ce qu’il ne veut pas savoir, et de découvrir grâce à vous de nouvelles ignorances. Camille Boitel est un maître de la non maîtrise. Un terrible spécialiste de l’éparpillement. Pour lui, l’accident, sur scène est toujours bien pris, car il est ce qui surprend, ce qui prend, il arrive, et tout le monde devrait arriver comme un accident…

L’accident, c’est le précis, précisément, le détail soumis à aucune hiérarchie de sens. Rien à voir avec le hasard. Pas de hasard ici, jamais, une écriture acharnée à tout, s’accrochant à tout ce qui bouge. La formation sera celle de la matière elle-même, comme si la pédagogie de Camille Boitel était de n’en avoir pas, d’apprendre sur le tas, sous le tas et dans le tas, ou en tous cas, de se mettre dans la situation de ne pouvoir prévoir, de ne pouvoir pouvoir, de ne pouvoir vouloir prouver quoi que ce soit. Bien sûr nous nous parlerons, mais seulement quand nous n’aurons plus rien à ne pas nous dire.

Ici, donc, de l’instant, de l’instinct, de l’instable insistant.

Camille Boitel joue depuis qu’il a douze ans sur scène, dans la rue, dans la vie, et il écrit et il confond jouer et écrire, et il finit par n’en faire qu’une seul chose au point d’écrire tout le temps et toutes sortes de choses et de toutes sortes de manières mais jamais de la bonne manière et il échoue presque toujours et fini par rater ses propres échecs qui deviennent des succès ou ses succès des échecs ne se souvenant jamais quand il a tenté de réussir ou de rater et ce qui était raté et réussi dans ce qui avait lieu dans des mélanges de plus en plus tissés d’échouages et de brusques succès, et c’est quand il commence à ne plus savoir se défendre de ceux qui savent faire, qu’il rencontre Sève Bernard, qui défend l’inconnu, qui défend l’écriture parfois même contre ses propres auteurs, critique d’art, écrivaine de plateau, qui trouve ridicule de danser sur scène elle qui sort d’une grande école de danse et danse depuis qu’elle est enfant et qui s’est mise à grimper à 18 mètres de haut au milieu des acrobates d’une grande école de cirque et qui continue de trouver étrange de faire ce que tout le monde fait juste parce que les autres le font comme si cela suffisait en matière d’écriture, et à tous les deux, ils se sont mis à écrire, follement, sans limite, et vivent-écrivent des matières devenues inséparables, autour d’histoires d’amours ratés, et d’impossibles impossibles.


Tous nos ateliers sont ouverts aux artistes professionnel-les de la scène. Certains nécessitent un niveau avancé en danse.

Inscription – Merci de vous inscrire au (514) 393-3771 ou info@studio303.ca. Un dépôt non-remboursable de 20 $ est exigé afin de réserver votre place.

Modes de paiement – Chèque, argent comptant, Paypal ou carte de crédit au téléphone ou en personne (frais de 1$ à 2$)

Politique de remboursement – Aucun remboursement possible sans motivation valable (ex: maladie ou blessure).

*Emploi-Québec  –  Avec le soutien financier d’Emploi-Québec. Pour avoir accès à ce tarif, les participant-es doivent être citoyen-nes ou résident-es permanent-es au Canada et être domicilié-es au Québec. Les étudiant-es à temps plein et les prestataires du programme d’aide sociale du Québec ne sont pas admissibles au tarif subventionné. En cas d’inadmissibilité, référez-vous au prix non  éligible, contactez-nous pour toutes questions.

Accessibilité du studio – Consultez cette page pour plus d’informations.