Chanel Cheiban © Julie Artacho

CHANEL CHEIBAN

PROJET // El kamar bi zaher

BIOGRAPHIE

Originaire du Liban, Chanel Cheiban commence sa carrière d’interprète et de chorégraphe avec une diversité de projets artistiques à Tio’tia:ke (Montréal). Elle obtient son CID dans la formation BIG BANG et un DEC à l’École de danse contemporaine de Montréal. Depuis 2019, Chanel est interprète pour Veils of Bollywood. Elle danse dans les pièces DabavBindiUn rêve Bollywoodien et Jardin des Possibilités. Depuis 2022, elle partage différents extraits de son projet multidisciplinaire El kamar bi zaher, qu’elle chorégraphie et interprète. Elle présente PLAYGROUND à Tangente en 2022, une co-création avec Maude Laurin-Beaulieu, créant l’union des danses de rues et danses orientales. Chanel vit de multiples expériences qui l’inspirent à véhiculer une histoire avec son corps et à partager ce sens commun qui se trouve dans l’art vivant.

DÉTAILS DU PROJET
El kamar bi zaher c’est ma création multidisciplinaire qui combine danse, musique et chant. El kamar bi zaher signifie « La Lune qui fleurit» ; c’est une métaphore qui décrit bien mon univers intérieur et sacré, de la graine à la floraison.

Cette pièce fait allusion à ma confusion et mon impuissance face à ma relation distante au Liban, pays d’origine de mes parents. Car, sans même en avoir conscience, mon cœur fredonne la mélodie de Alf Leila Wi Leila (Mille et une nuits). Ce grand classique chanté par Oum Katlhoum est une musique universelle que les musicien·nes Nadine Altounji (oud), Oisin Hannigan (darbouka) et Najla Jaffel (chant) reprennent dans ma pièce. 

J’invite le public dans mon salon familial, où naît une danse qui m’est propre, en définissant une gestuelle qui navigue des traditions orientales au monde dans lequel je vis aujourd’hui. Les pratiques de mouvement telles que le baladi egyptien, le samā, le kawliya, le dabke ainsi que la danse contemporaine sont sources d’inspiration et se fusionnent dans ma composition chorégraphique. Mon approche contemporaine me permet de m’ancrer solidement dans ces styles mais aussi de m’approprier ces formes pour les partager à un plus large public.
Oisin Hannigan, Nadine Altounji, Najla Jaffel – musicien·nes , chant, interprètes
Charlie Prince, Stéphanie Decourteille, Corinne Skaff – Conseiller·ères Artistiques
Simon Pierre Desjardins – Conception sonore
Tifannie Boffa – Conception d’éclairage
Étienne de Durocher – Photographie + Vidéographie
Soutien au cours du projet – Merci beaucoup à Vue sur la relève, École de danse contemporaine de Montréal, Espace Ouvert, Danses Laurentides, Circuit- Est, Nyata Nyata, Maison de la culture Villebon, Centre de Création O Vertigo et Conseil des Arts et Lettres du Québec.