Club de lecture – Danse dramaturgie

5 septembre au 12 décembre 2022

Gratuit
Ouvert à tous-tes
Lundi :
18h30-20h30
Dans le bureau du Studio 303 (espace #305)


Dates : 5 septembre, 19 septembre, 3 octobre, 17 octobre, 31 octobre, 14 novembre, 28 novembre et 12 décembre

**pour vous inscrire à la liste d’abonné.e.s et recevoir la liste de lecture, envoyez un courriel à sebastiankann@gmail.com


Nous voulons proposer une relation spécifique entre la théorie et la pratique de la dramaturgie de la danse, dans laquelle une pratique de lecture de la théorie permet l’intuition dramaturgique. En tant que collectif informel, nous nous réunirons toutes les deux semaines pour nous entraîner à lire ensemble – pas nécessairement sur la dramaturgie, mais afin de développer le muscle analytique que la dramaturgie requiert. Sebastian Kann et Diego Gil guideront cette pratique. Ensemble, nous réfléchirons à certaines des questions les plus urgentes et les plus passionnantes pour la dramaturgie de la danse aujourd’hui, en nous concentrant particulièrement sur la théorie critique contemporaine et la philosophie du processus.

Les lectures seront envoyées jusqu’à deux semaines à l’avance, et nous lirons certains passages à haute voix pendant les réunions. Aucun bagage théorique spécifique n’est requis pour participer.

Sebastian Kann est un créateur de danse et un dramaturge avec une formation en cirque (ENC). Dans sa pratique, il s’intéresse à des choses comme l’improvisation, le style, l’attention, l’écriture, la valeur et les médias, et surtout à la façon dont toutes ces choses circulent, en changeant de sens au fur et à mesure. Au cours de sa maîtrise à l’Université d’Utrecht, il a étudié les mots que les danseurs contemporains utilisent pour parler de l’improvisation afin d’analyser ce que l’improvisation en danse tend à interdire, exclure ou rendre indicible. Depuis 2021, il est basé à Tiohtià:ke / Montréal.  

Diego Gil est un chorégraphe, performeur et philosophe indépendant qui a étudié à Amsterdam à la School for New Dance Development (BA), Das Choreography (MA) et qui détient un doctorat au programme de sciences humaines de l’Université Concordia. Il s’intéresse au potentiel de la pratique somatique et de la pensée philosophique du processus pour façonner des dimensions chorégraphiques de l’expérience dans lesquelles des degrés de sentiments infra et trans subjectifs peuvent être produits. Ce geste chorégraphique est une exploration spéculative-pragmatique de ce que peuvent devenir les espaces de recherche-création propres aux arts de la scène.