Crédit photo : Emily Gastineau

EMILY GASTINEAU

PROJET // If everything is [an object] then I am too

Quel bordel. Une odeur de poussière, de plastique brûlé, une légère pourriture. La pièce est remplie de symboles et de sentiments. Tout se frotte sur tout le reste. Je le veux, j’en ai besoin, c’est exactement ça, c’est irremplaçable, oh mon dieu, je suis si gêné-e. Dring ! Quelqu’un appelle sur le téléphone banane. Allô ? ! Chaque accessoire vous indique comment le ramasser. Un portefeuille, un téléphone, des clés, une allumette. Le générique est si présent qu’on ne le voit plus. Un concept est à rabais. Cassez l’étagère, mâchez les échardes, recrachez-les. Comment saurons-nous quelles ordures ramener à la maison ? Tu m’as écrit une lettre d’amour mais tu m’as dit que ce n’était pas personnel. Je ne me rappelle pas avoir reçu un script mais je continue à parler. La danse implique que c’est volé. La danse implique que c’est maintenant. Le recyclage implique que ce sera utilisé. Le recyclage implique que ça va revenir. Nous voulons recommencer, recommencer et recommencer, mais il n’y a pas moyen d’en sortir. 

If everything is [an object] then I am too est une œuvre de danse contemporaine qui examine les économies affectives à travers le regard du générique et du personnel. La pièce explore comment les sentiments circulent, comment la valeur est produite par la proximité et comment la normativité est construite à travers la répétition.

BIO // Emily Gastineau est une chorégraphe, interprète et écrivaine basée à Minneapolis. Son travail a été présenté entre autres à Frascati (Amsterdam), On the Boards (Seattle), Garage29 (Bruxelles), Walker Art Center, Red Eye Theater et Southern Theater (Minneapolis). Son travail avec Billy Mullaney (US/NL) dans le cadre du duo de performance Fire Drill a été présenté à Amsterdam, Minneapolis, St. Paul, New York, San Francisco, Portland, Philadelphie, Baltimore et Chicago. Elle a développé des travaux en collaboration avec Vilma Pitrinaite (LT/BE) et Samantha Johns (US). Elle a effectué des résidences à workspacebrussels, SE.S.TA (Prague), Weisman Art Museum, et Soap Factory (Minneapolis), et a complété une maîtrise à DAS Choreography, Amsterdam University of the Arts en 2019. Emily est la rédactrice en chef de Mn Artists, une publication d’écriture artistique interdisciplinaire du Walker Art Center. Elle est l’une des sept directeur-trices artistiques du Red Eye Theater, qui construit un nouvel espace de performance dans le sud de Minneapolis en utilisant un modèle de leadership collaboratif.

www.emilygastineau.com

DÉTAILS //
Collaborateur-trices : Valerie Oliveiro, Anna Marie Shogren, Judith Holo Shuǐ Xiān
Soutien : Red Eye Theater, Minnesota State Arts Board, Foundation for Contemporary Arts, Franconia Sculpture Park, Studio 303, The Luminary, MOVO, Fresh Oysters Performance Research

Crédit photo : Nellie De Boer

Crédit photo : Megan Mayer