Photo Credit: Francesca Chudnoff

LUCY M. MAY

PROJET // The Conditions (titre provisoire)

En collaboration avec les musiciens-compositeurs Patrick Conan et Vicky Mettler, la chorégraphe Lucy M. May construit actuellement un contenant pour de nouvelles recherches en matière d’improvisation. The Conditions (titre provisoire) est envisagé comme une installation pour l’espace d’une galerie. Troisième d’une série de pièces qui explorent les écologies de lieu, elle succède à Vivarium (2014/17), créé aux abords des ruelles et des voies ferrées, et à Anima / Darkroom (2019), un solo de Krump pour les théâtres boîte noire. Rappelant le contenu émotionnel d’un solo qu’elle a dansé aux Chutes réversibles au Nouveau-Brunswick (The Lips of the River, 2017) et attirée par l’intimité du regard dans la galerie, Lucy étudie les processus qui entraînent le geste et l’émotion. The Conditions cherche à dépister et à induire des sensations fugaces (papillons, frissons) par la voix et le mouvement. Des méthodes nouvelles et archaïques de perception sensorielle (la microphénoménologie, la médecine médiévale, l’occultisme) et des accords musicaux de tempérament inégal informent l’œuvre. Des freestylers des danses de rue et contemporaines se joindront au projet, et un environnement visuel pour The Conditions sera créé par Maisie O’Brien, artiste du papier découpé, et Jon Cleveland, concepteur d’éclairage.

Artiste en danse contemporaine Lucy M. May s’est établie à Tio’tia:ke / Montréal en 2003. Elle développe des projets chorégraphiques pour l’in-situ, le papier, l’écran et la scène. Ses créations—Anima / Darkroom (2019) en collaboration avec l’artiste de Krump 7Starr; Vivarium (2014/17); et Le Goulet (2017)—questionnent souvent comment les environments se tissent au mouvement humain. Sa recherche s’approfondit au Nouveau-Brunswick, sa province natale, lors d’un projet de résidence artistique de trois mois intitulé Esemplastic Landing (2016-17). Lucy était membre de la Compagnie Marie Chouinard de 2009 à 2016. Elle est artiste affiliée au Projet d’héritage de Margie Gillis, et a été confiée deux solos: Give Me Your Heart Tonight et Complex Simplicity of Love. Lucy a étudié à l’École de danse contemporaine de Montréal et Codarts aux Pays-Bas, et le Krump depuis 2016. Son travail a été présenté au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, en Alberta, en Saskatchewan et en Suède. lucymmay.com

Crédit photo : Michael Slobodian