Crédit photo: Francis Lovett
Crédit photo : Francis Lovett

STÉPHANE CRÊTE (QC) — Confort dans l’inconfort

31 octobre au 4 novembre 2022 — 9 h 30 à 12 h 30 (lun.-ven.)
Prix pour la semaine complète : 85 $ avec le soutien de Services Québec | 100 $ tarif régulier
Prix à la classe  :
n/a – inscription à la semaine uniquement
Langue d’enseignement : français
Les questions peuvent être posées: en anglais
Capacité
: 20 personnes, priorité semaine complète
Ouvert aux artistes de toute discipline

INSCRIPTION >

En vous inscrivant à un atelier, vous vous engagez à annuler votre participation si vous avez des symptômes ou pensez être atteint de la COVID-19. Veuillez lire l’engagement des participant-es avant de vous inscrire. Merci!


CONTENU // Désir, violence, nudité, épuisement : jouer avec les limites du corps performant nous demande parfois de faire face à des zones d’ombres et de non-dit, comme s’il était normal, « au nom de l’art » de s’aventurer dans ces espaces glissants au détriment de notre confort et de notre sécurité. Cet abandon de nos propres limites génère trop souvent confusion, blocages ou traumatismes. Comment alors trouver le confort dans l’exécution de scènes, de chorégraphies ou d’actions performatives qui ne sont pas confortables à jouer? En appliquant des outils de communications pour nommer nos besoins et nos peurs, nous apprendrons comment créer des espaces sécuritaires pour approfondir davantage l’exploration de nos zones limites. Puis, en ajoutant une dimension rituelle à ces actions, nous verrons comment retrouver le pouvoir sacré de nos actes créatifs.

ACCESSIBILITÉ // Chaque matin, nous activerons nos corps, notre énergie et notre créativité par une période de mouvements libres, soutenue par une musique forte en intensité. Nous ferons ensuite un cercle de parole pour entendre les besoins du groupe, puis le facilitateur donnera un peu de théorie sur les concepts à explorer dans la journée. Selon les thèmes explorés, il y aura du travail en duo ou en trio, impliquant du toucher et des échanges verbaux. Les discussions et les échanges en petits et en grands groupes prennent une place importante dans l’atelier. Toutes les consignes sont dites oralement, parfois suivies d’une démonstration. Mise à part la danse matinale, la structure de l’atelier changera chaque jour, augmentant en intensité émotionnelle au fil de la semaine. La participation à chaque exercice est volontaire et optionnelle, dans le respect des limites de chacun. Aucune exigence physique spécifique n’est requise. 

BIO // Artiste transdisciplinaire, ritualiste et auteur, Stéphane Crête étonne par son parcours atypique (théâtre, cinéma, installation, art performance) . En parallèle à sa carrière d’acteur, il développe une pédagogie où se mêlent processus créatifs et connaissance de soi, à travers une série d’ateliers donnée autant avec l’École Essentia, le Monastère des Augustines de Québec , le RAIQ et le Studio 303. Ses ateliers abordent les questions liées au deuil, à la présence et à l’intimité, à travers la transe et le toucher conscient en plus de stages créés spécifiquement pour les artistes des arts de la scène.