Crédit photo : Véro Boncompagni

CATHERINE LESSARD (MTL) — La constellation des archétypes

10 au 14 octobre 2022 – 10h à 13h (lun.-ven.)
Prix pour la semaine complète :
 85 $ avec le soutien de Services Québec / 110 $, prix non éligible
Prix à la classe  : 
19 $ avec le soutien de Services Québec / 24 $, prix non éligible *
Langue d’enseignement
: français
Capacité
: 23 personnes, priorité semaine complète
Ouvert aux artistes de toute discipline

* Inscription «à la classe» lundi et/ou mardi seulement. Aucune inscription en amont pour la participation à la classe – paiement par crédit ou virement électronique sur place le matin même, s’il reste des places.

INSCRIPTION > 

En vous inscrivant à un atelier, vous vous engagez à annuler votre participation si vous avez des symptômes ou pensez être atteint de la COVID-19. Veuillez lire l’engagement des participant-es avant de vous inscrire. Merci!



CONTENU // La Constellation des Archétypes est une possibilité d’apprendre à générer sa propre danse depuis la réserve inépuisable des expériences universelles humaines. Enfin offert en présentiel, ce stage accueille les danseuses/danseurs en quête de justesse et de profondeur artistique, et de connexion avec la racine de leur mouvement de vie. Dans ce processus, chaque enchaînement d’exercices est un retour à notre savoir premier, un savoir issu de notre inconscient collectif, vaste héritage d’archétypes, d’images, de symboles et de mythes ancestraux, afin d’en recevoir toute la force d’expression, de création et de transformation. Chaque danse sera ici un « acte métaphorique » nous permettant de puiser dans la matrice inconsciente formée par l’univers de Carl Gustav Jung et les « archétypes Jungiens ».

ACCESSIBILITÉ // Ce travail comporte des structures dansées et ritualisées qui impliquent que chaque participant-e soit dans des mouvements spontanés dans l’espace-temps. Pour cela, les consignes et la sécurité de chacun-e dépendent de repères visuels et auditifs. Les artistes vivant avec un handicap physique qui peuvent se déplacer de manière autonome, seuls ou en fauteuil roulant, peuvent réaliser ce travail en l’adaptant. Les participant-es sont invité-es à interpréter les instructions et les exercices proposés selon leurs propres capacités.

La formation comporte des exercices individuels durant lesquelles les participant-es peuvent travailler selon leurs capacités. Il comporte aussi des exercices collectifs où chacun-e se doit d’être en mesure d’offrir son support et sa présence aux autres participantes. Cet atelier exige une certaine physicalité, tout en respectant vos limitations. Cette formation basée sur l’authenticité de présence peut engendrer des émotions assez intenses. Il y a aussi des retours en petits et en grands groupes. Cette formation n’est pas recommandé aux personnes souffrant d’un trouble de personnalité du groupe A (schizoïde) ou du groupe B (narcissique).

Du début à la fin de la classe, les participant-es font un voyage à travers différents états psycho-corporels. Les instructions sont données à l’oral par la professeure. Quand il n’y a pas d’instructions verbales, l’information est transmise en regardant la professeure et son corps (démonstrations). Toutes les parties du corps sont mises à contribution bien que chaque participant-e puisse travailler à son propre niveau, incluant des mouvements subtils et peu perceptibles. Notez que ce cours n’admet pas de « spectateurs ». Certaines personnes peuvent bouger moins dû à des limitations, mais personne n’est invité à se retirer dans un rôle d’observateur-spectateur pendant les rituels et séances. Tous sont « dedans », personne n’est « dehors ». Il en va de la sécurité psychique de l’ensemble du groupe. La musique joue un rôle important dans le développement du cours, parfois le niveau sonore de la musique sera particulièrement élevé. Les personnes avec difficultés auditives sont invités à observer attentivement les démonstrations (elles peuvent remplacer partiellement l’accès à la précision de la musique).

BIO // Catherine Lessard est pédagogue et poète du geste. Elle transmet depuis 25 ans l’art d’improviser et de se relier en dansant. Elle est guide en Mouvement Authentique, chercheure en Éducation Somatique et enseignante de Contact Improvisation. Plus récemment, elle est facilitatrice didacte de Biodanza. Elle est également formée en musique, en littérature, en Gestalt, en art-thérapie et en communication. Sa passion est l’humain, dans toute sa réalité psycho-corporelle et dans tous ses états.