COMMISSAIRE-EN-RÉSIDENCE – Ensemble, nous nous tromperons

Samedi 6 avril 2019 de 15h à 19h @ Studio 303

Conçu par notre commissaire-en-résidence Angie Cheng
avec Burcu Emeç, Elise Vanderborght, Isabel Mohn, Jacinte Armstrong, Jacqueline van de Geer, Kelly Keenan, Sarah Albu

10 $ à 20 $ selon vos moyens (comptant, à la porte) – personne ne sera refusé-e – service de garderie disponible sur place

Venez au Studio 303 pour un après-midi de performances collectives et d’activités atypiques et singulières, programmées par Angie Cheng, notre commissaire-en-résidence* pour 2018-19 !

Consciente de l’inlassable travail de transformation, questionnement et lancée vers l’avant de notre société et nos communautés, Angie Cheng reconnait l’inévitabilité de se tromper qui en découle. Ce constat l’amène à se questionner : comment peut-on changer notre relation à notre peur de l’erreur et de l’échec ? Peut-on créer un espace permettant de se questionner, réfléchir et découvrir ensemble? Comment peut-on aller de l’avant ensemble plutôt que de laisser la peur devenir un obstacle au changement?

Pour répondre à ces questions, ou du moins expérimenter de potentielles réponses avec le risque de se tromper, cet événement vous invitera à explorer et repenser la manière dont le public, les artistes et leurs œuvres pourraient être en relation. Les points d’entrée sont démultipliés dans le but d’ouvrir un temps et un espace pour repenser la frontière/relation entre le travail artistique et le public, considérant aussi qui est là ou non.

Allant de la chorégraphie kinesthésique à des danses folkloriques collaboratives improvisées, en passant par une rencontre performative collective, les projets sélectionnés explorerons, pour et avec vous, des questions d’être-ensemble, de risque et d’échec, de corporéité et d’émotions à l’heure du numérique. Vous aurez l’opportunité de faire l’expérience des performances à travers le toucher, le mouvement, l’écoute ou la parole, ou de manière plus empathique, en étant témoin de ce qui se passe.

Joignez-vous à nous pour toute l’après-midi ou passez simplement faire un tour (ou plusieurs!). Certaines performances seront répétées plusieurs fois, d’autres non. Sur place : un salon de thé/zone de lecture improvisés + garderie dans le bureau. Nous vous invitons à passer! Pour plus d’informations, merci de contacter le Studio 303 à info@studio303.ca.

Angie Cheng (commissaire-en-résidence) : Angie Cheng est une artiste de danse basée à Montréal. Les processus de création collaborative sont à la base de ses recherches en performance étudiant l’espace liminal entre processus créatif et performance et entre spectateur-ice et performeur-se. La compréhension et le savoir spécifiques et incorporés tirés de ces recherches donnent forme à ses questions et engagements, autant dans son propre travail qu’avec les autres.

Isabel Mohn : Née à Berlin, Isabel Mohn est une danceuse et chorégraphe basée à Montréal depuis 1995. LE principal focus de son travail est la corrélation changeante entre performeur-se, public et espace. Son travail a été montré à Montréal (entre autres à Tangente et avec Danse-Cité), en Finlande, Allemagne et à Terre-Neuve.

Jacqueline van de Geer (Feeling in the blanks/Remplir les blancs) : Jacqueline s’installe à Montréal en Aout 2005. Sa ville d’origine est Rotterdam, un endroit marqué, qui fut bombardé à deux reprises durant la Seconde Guerre mondiale. Grandir dans une ville en cours de reconstruction lui a appris une approche du « faire beaucoup avec presque rien » dans sa pratique. L’intimité et la reconnexion sont les mots clés de sa pratique : le but est d’ouvrir l’expérience collective aux participant-es. Parmi les sources d’inspiration de son travail, se trouvent la vie quotidienne, le mouvement Dada et ses souvenirs personnels.

Kelly Keenan, Jacinte Armstrong et Elise Vanderborght (The Direction of Ease) : Kelly est une artiste et professeure en danse contemporaine basée à Montréal. Sa pratique chorégraphique explore les formes somatiques de chorégraphie comme outils de dissolution des distances et d’intégration de l’expérience vécue dans la performance, comme c’est le cas dans The Direction of Ease. Jacinte, dont la carrière en danse a elle aussi été nourrie par le toucher et les pratiques somatiques, a apporté sa contribution à The Direction of Ease, en rejoignant Kelly, Elise Vanderborght, Lois Brown et d’autres dans la pratique CranioFakeral, qui est devenue la source de cette création collective. Elise est danseuse et massothérapeute. Elle combine ces deux passions dans The Direction of Ease pour partager avec les autres son monde intérieur.

Sarah Albu : vocaliste expérimentale, artiste de son et performeuse. Sa formation en théâtre et son obsession pour la science fiction nourrissent des mondes imaginaires étranges et à l’humour noir. Tricoteuse, environnementaliste et danseuse avide, son travail récent explore avec un mélange de curiosité et nostalgie les effets sur nos corps du développement rapide de la technologie.

* Le projet Commissaire-en-résidence fournit un cadre pour développer des idées à travers la recherche, la discussion et la pratique, et se veut un espace d’apprentissage et un lieu de prise de risques.


Accessibilité du Studio 303 – Consultez cette page pour plus d’informations.