Crédit photo : Hélène Caujolle

*Reporté* TEOMA NACCARATO et JOHN MACCALLUM — Écoute interstitielle

2023 – 9 h 30 à 12 h 30 (lun.-ven.)
Prix pour la semaine complète :
 85 $ avec le soutien de Services Québec / 190 $ Tarif régulier
* À la classe :
N/A inscription à la semaine uniquement
Langue d’enseignement
: anglais
Les questions peuvent être posées en français
Capacité
: 15 personnes, priorité semaine complète
Ouvert aux artistes de toutes disciplines

INSCRIPTION POUR LA SEMAINE COMPLÈTE >

En vous inscrivant à un atelier, vous vous engagez à annuler votre participation si vous avez des symptômes ou pensez être atteint de la COVID-19. Veuillez lire l’engagement des participant-es avant de vous inscrire. Merci!



CONTENU
L’Écoute interstitielle (EI) est une technique somatique conçue pour aiguiser la conscience de la discrétisation continuelle des événements dans l’espace-temps, de sorte que les interprètes puissent intervenir esthétiquement dans les intervalles d’où émergent les rythmes du mouvement et du son. L’EI implique la répétition d’une tâche apparemment simple et pourtant impossible : synchroniser son comportement – taper du pied, respirer, marcher, danser – avec le tempo d’un métronome qui commence par être régulier, mais qui devient de plus en plus imprévisible d’un temps à l’autre. Plutôt que d’assujettir la temporalité de son propre mouvement à celle du métronome par anticipation ou imitation, l’EI explore des stratégies permettant de se produire en relation continue avec la temporalité d’un-e autre, même si elle échappe à tout contrôle immédiat. Les dimensions somatiques de l’Écoute interstitielle impliquent de prendre conscience du comportement de sa propre conscience, et des effets des habitudes disciplinaires, pour s’engager plus pleinement dans la musicalité inhérente au mouvement lui-même.

www.interstitial-listening.com


ACCESSIBILITÉ
Ouvert aux interprètes ayant une formation et des capacités diverses. Une grande partie de la pratique est autodirigée, dans le cadre de directives claires, afin que les individus puissent faire des choix sur la façon de s’engager à chaque moment. Teoma a enseigné de nombreux ateliers basés sur le mouvement, ouverts aux personnes de toutes capacités, mentales et physiques. Cet atelier repose sur la perception du son et la conversation. Des adaptations seront donc nécessaires pour les personnes sourdes, comme l’utilisation d’un retour tactile. N’hésitez pas à nous contacter à l’avance si vous avez des questions sur l’accessibilité ! (C’est possible d’inscrire vos besoins dans le formulaire d’inscription en ligne). 


BIOGRAPHIE
Teoma Naccarato et John MacCallum collaborent depuis leur rencontre en 2013. Leur travail collectif s’appuie sur leurs formations en composition musicale, chorégraphie, informatique et écriture créative, ainsi que sur leur intérêt profond pour l’art de la performance et la philosophie. Ensemble, iels ont créé de nombreuses œuvres vidéo et de performance qui prennent comme point de départ la matérialité et la temporalité du cœur. Parmi les projets récents, citons III : Once Removed, III : Tangente, Synchronismand Portraits, présentés à Toronto, Montréal, San Francisco, Phoenix, Londres, Hambourg et Berlin. Depuis 2016, ils ont développé la pratique de l’Écoute interstitielle (Ei) à travers des résidences et des ateliers intensifs avec des danseur-euses et des musicien-nes du monde entier. Teoma est titulaire d’un doctorat du Centre de recherche sur la danse (C-DaRE) de l’Université de Coventry, et d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université d’État de l’Ohio. John a obtenu son doctorat en composition musicale à l’UC Berkeley et sa maîtrise à McGill. Iels vivent actuellement à Berlin avec leur chat.