Crédit photo : Paul Valcke

LA NAB — Clown-activisme

3 au 7 avril 2023 – 9 h 30 à 12 h 30 (lun.-ven.)
Prix pour la semaine complète :
85 $ avec le soutien de Services Québec / 150 $ Tarif régulier
* À la classe
: 22 $ avec le soutien de Services Québec / 32$ Tarif régulier (lundi et/ou mardi seulement)
Langue d’enseignement
: français
Les questions peuvent être posées en anglais, ou espagnol
Capacité
: 23 personnes, priorité semaine complète
Ouvert aux artistes de toute discipline

INSCRIPTION POUR LA SEMAINE COMPLÈTE >

* Paiement à la classe – par carte de crédit ou virement interac sur place le matin même, si la capacité le permet (aucune réservation).

En vous inscrivant à un atelier, vous vous engagez à annuler votre participation si vous avez des symptômes ou pensez être atteint de la COVID-19. Veuillez lire l’engagement des participant-es avant de vous inscrire. Merci!



CONTENU
«Le clown n’a pas besoin de porter une revendication sociale précise. Il est à lui seul une rébellion.»

C’est vrai. Les clown-e-s sont un pas de côté. Un refus de la norme. Une excentricité pure, voire un dynamitage des codes sociaux. Mais si on allait plus loin ? Si on utilisait notre colère face aux inégalités, par exemple, pour mettre en scène des tableaux clownesques qui allument une étincelle ?

Cet atelier propose des pistes de réflexion et d’action afin de politiser l’imaginaire clownesque. Sans perdre de vue l’innocence du personnage et sa liberté farouche, nous allons créer des fresques sociales s’apparentant à des flash mobs dans l’espace public. Nous allons documenter le processus (médium vidéo) afin de développer des outils qui puissent servir à d’autres que nous, de continuer à écrire l’histoire du clown-activisme.

Costumier inclus dans l’expérience.


ACCESSIBILITÉ
Le travail du clown est en général assez physique, quoique certains ateliers spécifiques sont plus restreints sur ce plan. Cela dit, si vous présentez une limitation importante sur le plan physique, il demeure possible de participer. Afin de vous accueillir adéquatement, il serait important de communiquer avec nous afin de bien comprendre vos enjeux et de nous adapter.

La voix est partie constituante de l’approche du clown de La Nab (pas le verbe, mais la voix). Elle n’est pour autant pas toujours présente dans les exercices demandés, le corps et les émotions demeurant au premier plan. Les ateliers que nous offrons peuvent être rendus accessibles aux personnes sourdes si un-e interprète est présent-e, et que la personne comprend que la musique peut être utilisée pour certains exercices.

Handicap visuel, déficience intellectuelle, chaise roulante et autisme : la formation n’est malheureusement pas adaptée.


BIOGRAPHIE
La Nab vient de la planète poésie. Fondatrice de L’École Brimbalante, elle a mis en scène des déambulations publiques, des pièces de clown poétique pour le grand et le jeune public, elle a réalisé des vidéos d’art, publié des articles et des poèmes. Elle se dédie depuis 2015 à l’enseignement de l’art clownesque.