Crédit montage : Angie Cheng, illustrations tirées de Calinours

ADDENDUM

PROJECT // Addendum Actions Criticality with Care (AACC) est un groupe d’apprentissage collectif axé sur le processus, formé en juillet 2020. Les membres du groupe sont Angie Cheng, Ellen Furey, Jon Cleveland, Kate Nankervis, N. Zoey Gauld, Sasha Kleinplatz et Sonya Stefan

L’AACC cherche à mettre le pouvoir d’action entre les mains des individus, plutôt que d’attendre le changement de la part des institutions. Pour ce faire, le groupe s’engage à développer des outils, des compétences et des pratiques afin de faire évoluer la communauté de la danse vers un environnement plus sain, plus sûr et plus inclusif.
Cet été, les membres de l’AACC initieront et participeront à trois ateliers avec des animateur-trices issu-es de différentes communautés artistiques dans le but de comprendre, fortifier, réinventer et engager de meilleures pratiques dans nos milieux de travail.

BIO // Angie Cheng : Artiste en danse basée à Tiohtiá:ke/Mooniyang/Montréal. Les processus de création collaboratifs sont à la base de sa recherche continue en performance ; étudier l’espace liminaire entre processus de création et performance et entre spectateur-rice et interprète. Les compréhensions corporellement acquises et spécifiques qui émergent de ces recherches façonnent ses questions et ses engagements actuels, tant dans son propre travail qu’avec les autres. Elle est également activement impliquée dans les conversations sur l’inclusion, la diversité et l’accessibilité dans la communauté de la danse. Il ne s’agit pas seulement de ce que nous créons en tant qu’artistes, mais aussi de la manière dont nous le faisons. Elle s’engage à pratiquer le consentement, le respect et l’accessibilité : l’attention portée à la façon dont nous sommes ensemble dans tout ce qu’elle entreprend. 

Artiste de descendance coloniale blanche, Ellen Furey est chorégraphe contemporaine vivant à Tiohtiá:ke/Mooniyang/Montréal. Elle travaille actuellement sur la création de deux pièces scéniques collaboratives pour 2022-23. Elle suit parallèlement à sa pratique artistique une formation en médiumnité et développement psychique (Pamela Meredith, Ana Reluzco) ainsi qu’une formation en Gestion de conflits (Conrad Grebel/University of Waterloo). Ellen est conseillère artistique à Danse-Cité.

Jon Cleveland est allochtone, blanc, un artiste visuel, un concepteur lumière et un agriculteur qui vit sur le territoire non cédé de Tiohtiá:ke (Montréal).

Zoey Gauld est une artiste de la danse allochtone blanche qui vit, travaille et étudie sur le territoire autochtone non cédé de Tiohtià:ke / Montréal, au Québec. Elle poursuit sa maîtrise en danse à l’Université du Québec à Montréal, où elle s’intéresse à l’espace de diffusion en direct et à la possibilité pour le corps de bouleverser les idées et les identités par le mouvement. Zoey collabore actuellement sur des projets de danse, de vidéo et d’apprentissage.

Sasha Kleinplatz est chorégraphe, commissaire et enseignante dans le milieu de la danse contemporaine.  Elle complète présentement une maîtrise à l’Université Simon Fraser, où elle se concentre sur le consentement dansé et les soins multi-espèces à travers le mouvement.

Sonya Stefan est une artiste allochtone, blanche, de danse et médias qui vit, travaille et étudie sur le territoire autochtone non cédé de Tiohtià:ke / Montréal, Québec. Elle est en phase de postproduction du film « Truss Arch » incluant sa mère âgée de 80 ans, Angelica. Ce moyen métrage se concentre sur l’identité, la politique et la culture féminine et résume une partie des angoisses et des tensions qui existent dans les corps de ces femmes de deux générations.

Kate Nankervis (bio à venir)

La participation à l’AACC prend de nombreuses formes et fonctions et n’est pas soumise aux obligations traditionnelles de présence.


SÉRIE D’ATELIERS ADDENDUM :
EN LIGNE : KAI CHENG THOM (TOR) – Détails à venir
EN LIGNE : EDDIE JUDE HAREVEN (MTL) – Introduction à la compréhension et à la gestion des conflits >
EN LIGNE : EMILY JOHNSON + YANIRA CASTRO – Détails à venir

RENCONTRE EN LIGNE :
work in progress – une discussion publique >